Régate à bord de Chinook, un gréement d’exception.

NY48 Chinook – Régates de Nice – Villefranche-sur-Mer, Trophée Pasqui 2015 : une cuvée particulièrement savoureuse.

Le Trophée Pasqui a, une fois de plus, rassemblé les plus beaux gréements anciens, tous passés entre les mains du charpentier-magicien villefranchois, Gilbert Pasqui qui, avec une passion digne d’un véritable amoureux, sublime ces voiliers pour le bonheur de nos sens.

Cette année, « Les Régates de Nice – Villefranche – Trophée Pasqui » ont installé leur village sur la Place Amélie Polonais, au-dessus du Port de la Santé. L’environnement, l’artisanat, les métiers de la mer, l’art et la décoration marine étaient à l’honneur de cette nouvelle édition. L’ambiance entre vieux loups de mer et jeunes skippers chevronnés y était décontractée. Quai Courbet, face aux terrasses des restaurants, un ponton flottant avait été spécialement installé pour accueillir une trentaine de vieux gréements s’offrant ainsi au regard admiratif des curieux et des passionnés. Une nouvelle étape pour ces bateaux arrivés tout juste de Monaco, et prêts à parader et régater entre la baie de Beaulieu et la Baie des anges durant une semaine. Les voiles ont envahi le large, jouant avec le vent et les vagues, rendant ces courses spectaculaires et incroyablement photogéniques. Un bel hommage au savoir-faire traditionnel de Gilbert Pasqui, l’un des plus talentueux charpentiers de marine qui, par son enthousiasme et ses convictions, rassemble depuis 2006 armateurs et équipages autour d’un esprit qui lui est cher : le partage.

J’ai eu l’immense plaisir d’embarquer cette année sur le NY48 Chinook, un voilier hors paire, bientôt centenaire, pour y effectuer un reportage pour le compte de la commune de Villefranche-sur-Mer, berceau de ces régates d’exception.

Le sujet a été particulièrement inspirant pour un traitement noir et blanc et je vous invite à découvrir ce travail ci-dessous. N’hésitez pas à cliquer dans l’image pour l’agrandir, puis sur ses bords pour aller vers la suivante ou la précédente.


Matériel utilisé : un Canon EOS5D et un EOS5DII, avec un EF 16-35mm f/2.8L II USM pour le grand angle et le EF 70-200mm f/2.8L IS II USM pour le télé.