Les images vont de pair avec les sons, et selon moi, tout être sensible aux couleurs, l’est aussi aux sons. Après tout, il s’agit juste de deux formes différentes d’expression des ondes physiques. Tout ça pour dire, qu’en dehors de la photo et de le création d’images numériques, je suis également un passionné – et ce, depuis tout jeune -, de synthétiseurs.

Vas Unguentatum, quel drôle de nom pour un poème et je ne parle même pas pour un morceau fait sur un synthé…

Je possède aujourd’hui une petite collection de claviers, analogiques et numériques, sur lesquels je m’amuse quand le temps me le permet. Loin sont derrière moi les quelques années que j’ai passées au conservatoire et les acquis se sont depuis bien longtemps évaporés. mais parfois la muse passe dans le coin, et quelques notes se transforment en un morceau complet.

J’ai un grand faible pour Serge Gainsbourg, et ça manière si particulière de réciter les textes sur ses chansons. De même, Paul Verlaine est un autre grand artiste – d’un temps révolu -, qui m’a inspiré pour le morceau que voici.

Il s’agit du poème Vas Unguentatum, autour duquel j’ai composé cette musique sur le Roland Fa-06. Toutefois, chanter sur un morceau est pour moi une grande nouveauté, et qui plus est, je ne suis absolument pas équipé pour la prise de son. Aussi, mon vieux micro a été mis à très rude épreuve, d’où un son très imparfait.

Voilà donc une création, à prendre bien évidemment au second degré, mais en hommage réel à Serge Gainsbourg. Ah oui, Vas Unguentatum veut dire vaisseau (au sens vase pour la vaisselle) parfumé, une allusion métaphorique au sexe féminin. A l’époque où Verlaine a écrit ce poème, il était encore hétérosexuel…


Vas Unguentatum

Version avec les paroles :

Version instrumentale sans les paroles :

© Copyright Zulaan – Tous les droits réservés.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles récents

In a sentimental madness
Jorry Rosman Concept Art giant trees
Au nom de Stanley 1.0 by Zulaan
Ce-désir-là - d'Erin Liebt
Les Virus