Bon, alors là, ça ne va pas être simple du tout, mais alors du tout…

Karolina – Trip on the edge of the whisky glass est un accident de parcours…

J’étais là à me demander qu’est-ce que j’allais composer, lorsque soudainement l’un de mes synthés, le plus teigneux, m’a regardé droit dans les yeux et m’a dit : « Tu sais, j’ai envie de chanter ! »

-Envie de quoi ? lui dis-je, abasourdi…

-Ben, de chanter, me répondit-il, d’un air de défi…

Surpris, je lui demandais aussitôt que voulait-il chanter. Il me répondit qu’il ne savait pas trop, mais que ça serait sympa de pousser une chansonnette sur une zic genre jazz-rock, dans le registre à la Joe Zawinul.

-Mais je suis une brèle en Jazz-Rock, c’est très complexe comme musique, lui répondis-je. Puis, je n’ai pas de bonnet comme Joe…

Là il s’est vexé, il m’a fait une scène, m’a traité de tous les noms, puis m’a menacé de se désaccorder définitivement. Pire, de tourner en rap toutes mes futures compos !

-Tout ce que tu sais faire c’est singer Cosma, Jarre ou l’autre là, le tzatzíki ambulant de Vangelis ! Aucune ambition, pas même un accord à faire défriser Yannick Noah… S’emportait-il.

Il a fini par me faire du chantage !

J’ai dû céder.

Vexé, j’ai fait un arrangement avec du background Jazz-Rock-Funk-Joe Zawinul Style, puis je lui ai dit : Vas-y, chante maintenant… Cales-toi sur mes harmoniques…

Ben il l’a fait ! Il s’est servi un bon verre de whisky sec, puis il s’est lancé.

Voici donc une petite impro avec mon synthé qui chante.

Le titre c’est lui qui l’a trouvé…

Courage 🙂


Karolina – Trip on the edge of the whisky glass

© Copyright Zulaan – Tous les droits réservés.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles récents

In a sentimental madness
Jorry Rosman Concept Art giant trees
Au nom de Stanley 1.0 by Zulaan
Ce-désir-là - d'Erin Liebt
Les Virus