Le merveilleux, le malicieux et le terrifique ne font plus partie de nos vies. La peur, si.

Partant de ce constat, Erin Liebt (une auteure que je vous recommande vivement), dresse dans son dernier billet d’humeur, un bilan touchant de la lente métamorphose qui a frappée notre société ; la nature en est la victime. Le merveilleux et la magie ont cédés leur place aux sciences, à la technologie et aux véritables terreurs, remplaçant la peur de l’inconnu, par celle, bien plus terrifiante, de son prochain. Homo homini lupus est !

Texte à lire et à méditer sur le site de la romancière… Et pour les amoureux de la littérature décalée, érotique et politiquement incorrecte, n’hésitez pas à aller faire un tour sur sa page des téléchargements, vous y trouverez tous ses romans, nouvelles et essais en téléchargement gratuit ! Plus aucune excuse…

Pour lire le texte, cliquez ci-dessous.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles récents

In a sentimental madness
Jorry Rosman Concept Art giant trees
Au nom de Stanley 1.0 by Zulaan
Ce-désir-là - d'Erin Liebt
Les Virus