Deux jours avant le 1er avril 2021, j’ai eu l’idée de ressortir la bonne vieille blague de l’ovni avec, comme nom de code : “Ovnis sur Carnac”…

Travaillant au service communication de la commune de Carnac, j’ai embarqué dans mon délire le chef de la police municipale et le maire, qui a sauté immédiatement sur l’occasion, toujours partant pour une bonne poilade. Ovnis sur Carnac, ça leur plaisait bien comme idée.

J’ai rapidement réalisé quelques séquences avec mon Fuji X-Pro3 et ma DJI Osmo+, ainsi qu’une vidéo en basse qualité avec mon téléphone, histoire d’avoir une base pour la séquence ovni “amateur”.

Pour la voix off, j’ai utilisé mon petit enregistreur professionnel Tascam DR-05, qui fait toujours de superbes enregistrements, très propres.

Pour les prises avec les deux interviews, j’ai enregistré directement avec le micro de l’appareil photo… Je n’ai jamais réussi à retrouver mon micro-cravate, mais le son était acceptable, donc ça pouvait aller.

J’ai ensuite utilisé mon logiciel de montage préféré, DaVinci Resolve.

DaVinci Resolve

Pour concevoir l’ovni, je me suis servis du module Fusion de DaVinci dans lequel j’ai utilisé une émission de particules, un peu de flou et quelques déformateurs, puis j’ai animé le tout.

Pour intégrer l’ovni dans la vidéo amateur et, afin qu’il tremble tout autant que cette dernière, j’ai utilisé un tracking basé sur les nuages. Cette méthode consiste à identifier plusieurs points sur une vidéo, dont les mouvements vont être analysés. Le logiciel va ainsi définir les mouvements exactes d’une séquence comme, justement, les mouvements de tremblements… Il suffit ensuite d’appliquer à l’objet intégré dans la vidéo ces mêmes mouvements et il aura tout l’air plus vrai que nature. C’est cette astuce qui est utilisé sur la quasi totalité des trucages vidéo.

A la fin du premier tiers de la séquence, j’ai rajouté un zoom artificiel sur l’ovni. Puis, à la fin, alors qu’il accélère rapidement et disparait, j’ai rajouté un faux mouvement de tremblement, pour simuler la surprise du vidéaste.

Pour terminer, j’ai intégré quelques transitions dynamiques, j’ai stabilisé deux trois séquences qui laissaient à désirer, et l’affaire était dans le sac.

Pour le son, j’ai utilisé un morceau libre de droits “Joker“, du compositeur américain Causmic.

DaVinci Resolve Fusion

La vidéo a été publiée sur le facebook de la mairie tôt le matin du 1er avril et a remporté un beau succès. Même s’il est très loin d’une production pro, le reportage “Ovnis sur Carnac” a été repris par quelques médias, comme Ouest France et le Télégramme, et pas mal partagé. Parait-il qu’il y a même une télé Belge qui l’a passé aux infos, mais je n’ai jamais réussi à retrouver la trace de ce passage.

Le plus drôle, c’est que le 1er avril est passé et la vidéo continue de voyager sur les réseaux sociaux. Je suis tombé sur des commentaires assez hallucinants de gens qui prennent l’affaire au premier degré.

En tous les cas, “Ovnis sur Carnac” a fait un petit buzz sympa qui prouve que, malgré une époque morose, les gens ont encore de l’humour et apprécient les bonnes vieilles blagues…

L’année prochaine, pour le 1er avril, je vais organiser à Carnac un congrès ufologique.

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *