Ethereal : L’Œuvre au Blanc

Après une période où presque tous mes portraits étaient faits sur fond noir, en 2017, j’ai eu envie d’abandonner ce côté sombre pour ne faire ressurgir que la lumière. Le blanc en est la plus belle expression ; après tout, elle est la somme de toutes les couleurs…

Ce travail minimaliste laisse la place à un décorum dépouillé, blanc, qui souligne et sublime les modèles. Sur le second shooting, les modèles ont été peintes à même la peau avec des motifs floraux abstraits. La démarche artistique vise ici à donner une discrète touche impressionniste ; une métamorphose des corps en œuvres d’art vivantes éphémères.

Pour certaines photos, j’ai transformé volontairement ce patchwork coloré en noir et blanc. Je trouve que cette démarche participe à accentuer l’aspect graphique de l’ensemble et renforce le rendu des textures sur la peau, transformant les images en une création hybride, à mi-chemin entre la photographie et le dessin au crayon papier.

Un grand merci à mes talentueuses modèles : Laure, Ana, Rose Noire et Gryzlee.

Un très grand merci à Sun Hee Coiffure, avec laquelle nous avons développé un magnifique partenariat. Sun Hee se charge des coiffures, des maquillages et des costumes et il ne me reste plus qu’à appuyer sur le déclencheur…

Merci également à son mari, Hervé, qui s’implique sans compter dans chaque shooting. Il m’est d’une aide très précieuse ! Vous le reconnaitrez à sa peluche 🙂

Place donc au minimalisme, à la beauté éthérée, aux corps beaux et à l’œuvre au blanc.