Les images que vous voyez sous cet article ont été créées sur Photoshop selon le principe du Matte Painting. Notez qu’il est possible de faire la même chose sur l’excellent logiciel libre de droits et gratuit Gimp. A cheval entre le photomontage et le Digital Painting, ces compositions sont un véritable assemblage mêlant photos réelles et éléments peints à la main sur ordinateur.

Principes du Matte Painting

Tout d’abord, je pars d’une vague idée de l’image finale et je rassemble tous les éléments qui vont me permettre de la construire. Cela consiste à me procurer différentes photos de ciels, de montagnes, rochers divers, zones boisées, cascades, etc. A la base, étant photographe, je tente à chaque occasion de faire évoluer ma photothèque de stock d’images pour éviter de piocher chez les autres. Mais ce n’est pas toujours possible donc, les images faites de cette manière ne sont jamais destinées à être monnayées.

Une fois que je dispose d’une base de travail satisfaisante, je pose les premiers éléments sur mon fond blanc et j’assemble petit bout par petit bout les photos entre elles. Dans une création Matte painting, il faut découper grossièrement au lasso des éléments intéressants et les harmoniser avec les autres. Les réglages fins s’opèrent en utilisant des masques de fusion et les transparences sont peintes avec des brosses. Il est important d’utiliser les masques, car cela permet de revenir à tout moment en arrière en corrigeant certains éléments, sans rien perdre en route.

Approfondissons

A ce stade, votre Matte painting ressemble à un horrible patchwork aux couleurs dépareillées. Pour ma part, pour faire correspondre la colorimétrie, je dé-sature par petites touches les différents calques et je règle individuellement les tons et la balance des couleurs. Parfois ça va jusqu’à rendre une image complètement monochrome. Cela n’a pas d’importance, à la fin je colorise toujours mes créations à la main.

Une fois les calques assemblés entre eux, il faudra ajouter des éléments qui feront ressortir une certaine ambiance. Il faut utiliser des brosses. Dans la pratique du Matte painting, ce sont vos meilleures amies. Vous pouvez télécharger des centaines de brosses de qualité pro gratuitement sur le site DeviantArt.

Lâchez vous ! Peignez de la brume, de la pluie, des particules, des éclats d’eau, de la végétation, des lichens… Tout ça participera à rendre votre création dynamique et spectaculaire.

Quelques astuces

Zoomez régulièrement durant la composition de votre image. Les sources que vous utilisez ont des compressions différentes, ce qui fait que vous pouvez vous retrouver avec des éléments aux textures inégales qui ne se manifestent qu’en zoomant et qui sautent aux yeux une fois votre image imprimée.

J’ai une astuce qui me permet d’égaliser ces différences. Sur le calque le plus détaillé par rapport à celui qui est le moins, j’applique une réduction de bruit en plusieurs passes, jusqu’à uniformiser les deux calques. L’image finale vous dira merci… De même, permutez régulièrement l’image horizontalement, vous débusquerez plus facilement les erreurs de perspective et de composition.

Pour la fin, n’oubliez pas les calques de réglage. C’est maintenant que vous appliquerez toutes vos courbes et réglages pour donner l’ambiance souhaitée. C’est aussi là que vous allez peindre votre image en utilisant des calques en différents modes de superposition.

Réglez toujours vos brosses avec une opacité extrêmement faible et appliquez vos retouches par touches successives. Je ne monte jamais à plus de 12% d’opacité sur mes outils. Le Matte painting demande toujours beaucoup de doigté !

Je vous recommande de créer des images de grandes tailles. Il est beaucoup plus aisé  de travailler les pixels dans des grandes définitions. Par ailleurs, si un jour vous voulez faire un tirage papier, une résolution de 1920 x 1080 ne sera pas suffisante. Mes images ont toutes 10000 pixels sur le côté le plus long. Je les travaille au format PSB sur Photoshop, plus adapté aux fichiers volumineux. Et bien sûr, investissez dans une tablette graphique, c’est la meilleure amie du Matte painting.

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *